Formations offertes

Que ce soit à partir de la peinture ou de la photographie, Marie-Claude Hamel offre plusieurs activités et formations à la portée de tous. Une activité individuelle ou de groupe, sur demande, personnalisée ou sous forme de coaching à planifier ? N’hésitez pas à vous informer! L’activité peut avoir lieu à son atelier de Saint-Octave-de-Métis, chez vous ou dans le lieu de votre choix – selon l’espace nécessaire à la tenue de la formation. En peinture, l’artiste offre un cours de peinture abstraite (sur toile ou sur plexiglas) mais aussi un atelier d’une heure de type «Libérez votre créativité». Elle coordonne ou signe aussi des projets d’œuvres collectives abstraites dans les écoles, les mariages ou tout autre type d’événement. En photographie, il est possible de la joindre pour des cours d’initiation à la photographie manuelle (en groupe, 15h) ou de composition de l’image. Par ailleurs, l’artiste offre également ses services pour tout contrat de photographie de type artistique ou professionnel.

Publié le 18 octobre 2017

Vernissage de l'exposition Tronquer la glace au Centre culturel Berger à Rivière-du-Loup

Exposition du 2 novembre 2017 au 18 janvier 2018 Centre culturel Berger, 85, rue Sainte-Anne, Rivière-du-Loup

Projet de recherche-création interdisciplinaire alliant la peinture, la photographie, les sciences naturelles et humaines, Tronquer la glace aborde la synergie entre le fleuve, la rivière et les humains. 

Explorant en 2015 les recherches de Thomas Buffin-Bélanger, professeur à l’UQAR en géomorphologie et dynamique fluviale, Marie-Claude Hamel a accompagné les membres du laboratoire de celui-ci dans une expédition scientifique hivernale à la confluence des rivières Mitis et Neigette, en procédant à la collecte d’images photographiques des lieux. Elle juxtapose dans ses oeuvres ses images de la rivière Mitis depuis 2012, ses photos captées lors de l'expédition sur la rivière glacée, celles tirées d’archives de ce laboratoire ainsi que des photos de la rivière prises par Robert Reford entre 1900 et 1950 de la collection des Jardins de Métis. La collection photographique de M. Reford est considérée par le ministère du Patrimoine canadien en tant que trésor national. Modulant la transparence, les couleurs et les textures par la peinture appliquée à la main, Marie-Claude Hamel tend ainsi à partager ses observations quant à la transformation de ce paysage qu’elle habite. Cherchant à modifier la perspective plutôt linéaire du paysage telle que nous la concevons, l’artiste propose une forme de composition centripète, où les éléments sont organisés de manière concentrique.   Des seize œuvres de cette série, les 4 œuvres carrés réalisés en aval sont composées sur des toiles. Les douze premières ont été créées en simultané sur des feuilles de plastique recyclé utilisées à l’origine comme protecteurs de fenêtres d’autobus lors de leur construction. Retrouvant la vocation de faire percevoir le paysage, ces feuilles transparentes évoquent également la glace et la transfiguration d’un lieu réel à travers celle-ci. Sous ce décalque de l’eau glacée peuvent ainsi émerger des espaces imaginaires où le passé et le présent se superposent.

Centre culturel Berger

Publié le 30 juillet 2017

Stéphanie Pelletier et Bascaille s'inspireront d'une œuvre de Marie-Claude Hamel

Le Carrefour de la littérature, des arts et de la culture (CLAC) vous invite au Parc de la rivière Mitis le samedi 26 août prochain, à 16h, pour le vernissage de l'œuvre Terre d'accueil de Marie-Claude Hamel. L'écrivaine Stéphanie Pelletier et le groupe de percussion Bascaille seront en résidence de création toute la journée afin de créer textes et musique, en résonnance avec l'œuvre, qu'ils présenteront sous forme de spectacle lors de l'événement.

Publié le 18 avril 2016

Bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec

110 000 $ pour la réalisation de 9 projets artistiques au Bas-Saint-Laurent

Rimouski, le 15 mars 2016 – Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et ses partenaires sont heureux d’annoncer un soutien de 110 000 $ à neuf artistes et écrivains professionnels dans le cadre du Programme pour les arts et les lettres du Bas-Saint-Laurent. De ce montant, 55 000 $ sont attribués à quatre créateurs de la relève pour la réalisation de leur projet. Tous ces projets sont réalisés en lien avec la communauté.

"Le CALQ est fier de collaborer avec les partenaires de la région pour soutenir l'expression des artistes et écrivains du Bas-Saint-Laurent, une région où les créateurs sont très dynamiques. Grâce à leur travail et leur engagement dans la communauté, ils participent à l’effervescence et à l’enrichissement de la vie culturelle de leur coin de pays. Les arts et la culture sont désormais reconnus comme des vecteurs de développement économique et social par les municipalités et les villes qui souhaitent mettre de l’avant une identité forte et distincte. C’est un merveilleux moyen pour une collectivité de s’épanouir et de rayonner, parfois même jusqu’au bout du monde", a souligné la présidente-directrice générale du CALQ, Mme Anne-Marie Jean.

Les demandes ont été analysées par un comité composé de pairs, oeuvrant dans différents secteurs artistiques. Les projets des créateurs ont été sélectionnés au mérite sur la base de l’excellence de leur proposition.

Marie-Claude Hamel Artiste de la relève (Saint-Octave-de-Métis) MRC de La Mitis Arts visuels Montant: 15 000 $ Réaliser une oeuvre monumentale intitulée Terre d'accueil, intégrée au paysage du Parc de la rivière Mitis.

Publié le 18 avril 2016

Exposition Espaces élémentaires au Centre d'art de Kamouraska

Deux corpus inspirés de la collecte et de la recherche scientifique proposent une incursion dans des espaces fragmentés, construits et conçus à même notre propre relation au territoire.

Dans l’expérience quotidienne, l’espace se définit de manière géométrique et physique, désignant une étendue, abstraite ou non. Les deux corpus présentés ici témoignent de la perception de cette étendue, de notre propre relation à l’espace et plus particulièrement, au territoire habité. Les espaces construits auxquels nous convient les artistes Stéphanie Beaulieu et Marie-Claude Hamel sont élémentaires : le premier par sa mise en espace minimaliste donnant les rudiments de base au processus d’assimilation, le second par sa référence aux éléments naturels (feu, eau, air et terre).

Chacun des projets adopte une approche scientifique, à la fois dans la collecte et l’analyse d’échantillons préalables à la création, que dans la présentation d’un visuel et d’un rendu épuré rappelant le laboratoire. Dans un souci esthétique visant à ouvrir une nouvelle interprétation du paysage, qu’elle soit ludique ou sortant du cadre linéaire habituel, les artistes proposent une incursion dans des territoires documentés à la manière des recherches scientifiques.


TRONQUER LA GLACE MARIE-CLAUDE HAMEL

Projet de recherche-création interdisciplinaire alliant la peinture, la photographie, les sciences naturelles et humaines, Tronquer la glace aborde la dynamique qui se lie entre la rivière et l’arbre.

Explorant d’abord les recherches de Thomas Buffin-Bélanger, professeur à l’UQAR en géomorphologie et dynamique fluviale, Marie-Claude Hamel a accompagné les membres du laboratoire de celui-ci dans une expédition scientifique hivernale à la confluence des rivières Mitis et Neigette, en procédant à la collecte d’images photographiques des lieux. Juxtaposant ces images à celles tirées d’archives du laboratoire ainsi que de la collection des Jardins de Métis, puis modulant la transparence, les couleurs et les textures par la peinture appliquée à la main, l’artiste tend ainsi à partager ses observations quant à la transformation de ce paysage qu’elle habite. Cherchant à modifier la perspective plutôt linéaire du paysage telle que nous la concevons, l’artiste propose une forme de composition centripète, où les éléments sont organisés de manière concentrique.

Chaque œuvre est créée sur une feuille de plastique recyclé utilisée à l’origine comme protecteurs de fenêtres d’autobus lors de leur construction. Retrouvant la vocation de faire percevoir le paysage, ces feuilles transparentes évoquent également la glace et la transfiguration d’un lieu réel à travers celle-ci. Sous ce décalque de l’eau glacée peuvent ainsi émerger des espaces imaginaires où le passé et le présent se superposent.

Artistes: Stéphanie Beaulieu et Marie-Claude Hamel

Vernissage vendredi le 29 avril à 17h00. Du 29 avril au 12 juin

Centre d'art de Kamouraska>

Publié le 18 avril 2016

Tournage d'une entrevue avec Marie-Claude Hamel entièrement réalisée par les élèves de secondaire 2 de l'école du Mistral

Tournage d'une entrevue avec Marie-Claude Hamel, entièrement réalisée par les élèves de secondaire 2 de la classe d’Alexandre Lavoie en projet d’enrichissement de l’école du Mistral de Mont-Joli, pour "CLIC culture au Mistral", un projet de capsules culturelles web réalisées grâce à la collaboration de la MRC de La Mitis et du centre de production en cinéma Paraloeil.

Marie-Claude a parlé de son plus récent projet de sculpture, laquelle sera installée au Parc de la Rivière Mitis d'ici quelques mois. La capsule sera disponible sous peu!

Publié le 29 janvier 2016

Marie-Claude Hamel a l'art de Tronquer la glace

Le mercredi 10 février prochain à 17 h, la MRC de La Mitis inaugurera par un vernissage l'exposition Tronquer la glace de Marie-Claude Hamel.

Cette exposition est un projet de recherche-création et de diffusion qui porte sur la rivière Mitis. Alliant la peinture et la photographie, l'artiste a composé ses photopeintures avec des images de ce cours d'eau. Certaines des photographies utilisées ont été prises par Robert Reford, mari d’Elsie et créatrice des Jardins de Métis, entre 1900 et 1950. Les autres sont principalement issues des archives personnelles de l'artiste, en particulier celles captées lors d’une excursion hivernale de scientifiques du Laboratoire de géomorphologie et dynamique fluviale de l’UQAR à la confluence des rivières Mitis et Neigette.

Originaire de Rimouski, Marie-Claude Hamel vit et travaille à Saint-Octave-de-Métis depuis 2007. Elle photographie la diversité des paysages gaspésiens en transformation perpétuelle et des portraits de celles et ceux qui les habitent. Sa pratique intègre la photographie de nuit. Inspirée des vastes espaces naturels, elle crée des peintures abstraites sur toile ou plexiglas, présentées au Québec depuis 2004, notamment au Festival international de Montréal en Art (FIMA). Son photomontage « Paysage nordique » a reçu le premier prix du concours Chercheurs d'art, en 2015. Ses quatre sculptures in situ sont exposées aux Jardins de Métis.

« Je transpose mes contemplations des cycles de la nature en peignant des paysages abstraits. Dans mon atelier, je me concentre sur des éléments observés, des sensations que je me remémore pour transposer ce souvenir en touches picturales avec les mains sur une toile ou une feuille d’acrylique. La peinture produit une infinité de formes mouvantes. Je transmets mes impressions avec ce langage à fleur de peau », explique madame Hamel.

L’exposition Tronquer la glace est présentée du 8 février au 14 avril au siège social de la MRC de La Mitis situé au 300, avenue du Sanatorium à Mont-Joli. L'exposition est accessible sur les heures d'ouverture de l'organisation.

MRC de La Mitis>

Entrevue de M.C. Hamel à TV Mitis>

Publié le 12 novembre 2015

L'exposition Tronquer la glace à la Galerie d'art de l'UQAR

Rimouski, le 12 novembre 2015 – La Galerie d’art Caisse Desjardins de Rimouski de l’UQAR présente, du 22 novembre au 5 décembre, l’exposition Tronquer la glace de Marie-Claude Hamel.

Ce projet de recherche-création et de diffusion alliant la peinture et la photographie porte sur la rivière Mitis. Marie-Claude Hamel a composé ses photopeintures avec des photos de ce cours d'eau provenant de diverses sources : des photos de 1900 à 1950 prises par Robert Reford, mari d’Elsie, créatrice des Jardins de Métis, et de ses archives personnelles, en particulier celles captées lors d’une excursion hivernale de scientifiques du Laboratoire de géomorphologie et dynamique fluviale de l’UQAR à la confluence des rivières Mitis et Neigette.

« Je transpose mes contemplations des cycles de la nature en peignant des paysages abstraits. Dans mon atelier, je me concentre sur des éléments observés, des sensations que je me remémore pour transposer ce souvenir en touches picturales avec les mains sur une toile ou une feuille d’acrylique. La peinture produit une infinité de formes mouvantes. Je transmets mes impressions avec ce langage à fleur de peau », explique Mme Hamel.

L’exposition Tronquer la glace est présentée du 22 novembre au 7 décembre à la Galerie d’art Caisse Desjardins de Rimouski. Le vernissage aura lieu le lundi 23 novembre à 16 h. La galerie est ouverte tous les jours de 9 h à 21 h.

Université du Québec à Rimouski

Présentation de l'exposition: Téléjournal Est du Québec de Radio-Canada (à partir 18min10sec)

Publié le 24 septembre 2015

L'exposition Rivière Mitis présentée au Moussonneur Café

La rivière court du lac Mitis jusqu'à son embouchure près des Jardins de Métis. Elle traverse les arches du pont Bergeron. Son parcours, Marie-Claude Hamel le contemple régulièrement à la pointe Mitis et sur le sentier Mitiwee à Grand-Métis. Elle s’intéresse à toutes ses colorations révélées par le cycle saisonnier et aux formes de ce paysage naturel. L'exposition évoque les expériences de l’artiste peintre liées à la rivière Mitis, qu'elles soient réelles ou imaginées au cours de la création des œuvres abstraites. Des tableaux carrés sont constitués de sable recueilli sur la plage de Mitis. Des toiles multicolores à dominance de bleu et blanc présentent les méandres de la rivière dans leur profondeur. Imbibé d'acrylique et modelé à la main, le sable évoque la mouvance des flots.

L'exposition est présentée au Moussonneur Café Lounge, 173, rue Saint-Germain Ouest, Rimouski.

Publié le 9 septembre 2015

«Tronquer la glace» au BeauLieu Culturel du Témiscouata

Témiscouata-sur-le-Lac, le 8 septembre 2015 – C’est avec grand bonheur que l’équipe du comité café du BeauLieu Culturel du Témiscouata invite la population à La Culture en bouchées pour débuter la programmation d’automne, ce vendredi 11 septembre 2015, dès 17h. Ce rituel culturel de rencontre et d’échange sera le premier rendez-vous pour l’année 2015-2016 soulignant le vernissage des œuvres de l’artiste peintre et photographe de la région de La Mitis, Madame Marie-Claude Hamel. Pour l’occasion ; dévoilement de la programmation pour l’automne, musique d’ambiance et proposition de savoureuses bouchées souligneront ce bel événement. Les visiteuses et les visiteurs pourront ainsi apprécier l’exposition jusqu’au 5 novembre 2015. Les œuvres sont exposées à l’intérieur de l’espace café du BeauLieu Culturel du Témiscouata. L’entrée est gratuite.

«Tronquer la glace» est un projet de recherche-création et de diffusion alliant la peinture et la photographie pour aller au cœur de cette dynamique entre la rivière et l'arbre. Leurs éléments sont organisés de manière concentrique. «Tronquer la glace» constitue une première série de photopeintures. Cette exposition diffusée au BeauLieu Culturel du Témiscouata sera aussi présentée à la galerie d'art de l'Université du Québec à Rimouski, au Château Landry, au centre administratif de la MRC de la Mitis, au Centre d'art du Kamouraska et au Parc de la Rivière Mitis.

2448, rue Commerciale Sud, à Témiscouata-sur-le-Lac

BeauLieu Culturel du Témiscouata Entrevue de M.C. Hamel par TV Mitis

1 2 3 4 5 6 7 8 9 >